La moxibustion

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La moxibustion est une méthode utilisée en Médecine Traditionnelle Chinoise. Elle consiste à chauffer certains points du corps en utilisant une plante spécifique, l’armoise.

Si cette technique est encore peu connue chez nous, le principe de soin par la chaleur n’a pourtant rien de nouveau. Nous connaissons tous les bouillottes ou les cataplasmes.

Toutefois, plutôt que d’appliquer la chaleur sur une zone large du corps, la moxibustion la concentre sur des points d’acupuncture précis, correspondant à des fonction(s) ou organe(s) du corps.

Qu’est ce que l’armoise?

L’armoise, ou Artemisia Vulgaris, est une plante herbacée vivace. L’armoise est séchée, puis réduite en poudre et conditionnée sous différentes formes (rouleaux, cônes, en vrac).

Quelles sont les différentes techniques de moxibustion?

  • Le moxa direct : Il est nommé ainsi, car ce moxa, souvent en forme de cône, est directement posé sur la peau. Le moxa va se consumer doucement et produire de la chaleur.
  • Le moxa indirect : On utilise un bâtonnet en forme de cigare, qui est approché plusieurs fois vers la peau et retiré dès qu’il y a une sensation de chaleur.
  • Le moxa sur support : Le moxa est posé sur une tranche de gingembre, d’ail ou sur un petit amas de sel, et est allumé au niveau de points précis (ombilic par exemple). Cette forme de traitement par la chaleur permet de traiter différentes affections selon les plantes ou substances utilisées comme support.
  • Le moxa sur aiguille : Une petite boule de moxa est apposée sur l’aiguille d’acupuncture, et allumée. La chaleur pénètre ainsi en profondeur au niveau du point d’acupuncture.

Dans tous les cas, il n’y a pas de sensation de brûlure.

Quels sont les effets de la moxibustion ?

Les effets de la moxibustion sont multiples.

Elle va notamment permettre de réchauffer le corps, d’améliorer la circulation du sang, de chasser l’humidité et le froid ou encore de soutenir l’immunité.

Elle est très utile en prévention, pour renforcer l’énergie vitale, et lutter notamment contre les rhumes et grippes.

La moxibustion peut être également utilisée dans le cadre :

  • des maladies liées au système nerveux : névralgies, vertiges, insomnie, etc.
  • des maladies liées au système moteur et musculaire : arthrite, rhumatismes, troubles cervicaux, lombalgie, etc.
  • des maladies respiratoires : bronchite, asthme, rhume et prévention des maladies liées au système pulmonaire
  • des troubles gastro-intestinaux : douleurs abdominales, diarrhée, etc.
  • des troubles gynécologiques : douleurs liées à la menstruation, infertilité, etc.

Y-a-t ‘il des contre-indications ?

La moxibustion peut être contre-indiquée selon l’état de santé général, notamment en cas de fièvre, infections, inflammations ou encore diabète.

Autres articles

Newsletter

Inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir trimestriellement des conseils adaptés à la saison et les dates des ateliers, directement sur votre boîte mail